La rareté, principal critère de la valeur d'un titre

Rubrique : Comment évaluer un titre ancien ? Date :

La rareté demeure le critère essentiel de la valeur d'un titre ancien de bourse.

Les fameux emprunts ou autres obligations des pays de l'Est sont légion. Avant l'annonce de leur remboursement par les états émetteurs, ces documents ne valent pas un franc pièce et s'acquièrent au poids.

Le nombre de titres émis est, en principe, inscrit sur le document : "capital divisé par x actions". Plus le tirage est faible (moins de 5000), plus la valeur augmente.

Tout dépend aussi du nombre d'exemplaires en circulation sur le marché. Un titre peut être rare, jusqu'à ce que des centaines d'exemplaires apparaissent soudainement !

C'est ce qui est par exemple arrivé à l'"Omnibus de Paris", une superbe action décorée de nombreuses vignettes représentant Paris. Elle se vendait à une époque près de 1000 francs. Un heureux spéculateur en a inondé le marché. Sa cote s'est effondrée. A 200 francs, elle ne trouva plus acquéreur.