Banque Industrielle de Chine. Signé Berthelot

Action Ordinaire de 500F - Paris 1913, avec signature de Berthelot

Plus d'info

22362

Capital social : 45.000.000F

Avec signature d'A. Berthelot.

Tampons d'augmentations de capital à 75 millions en 1919 puis 150 millions de francs en 1920.

Avec tous les 25 coupons.

Très beau décor illustré de dragons (évquant la force et la chance) devant la Cité Interdite.

Banque créée par André Berthelot, fils du chimiste et homme politique Marcelin Berthelot, au capital de 45.000.000F, réparti en 87.000 actions ordinaires et 3.000 actions de fondateur de 500F chacune. Dix actions ordinaires donnaient droit à leur porteur à une voix, tandis que chaque action de fondateur donnait droit à 6 voix.

Le Pekin Syndicate apporta des fonds dans l'affaire et obtint 1000 actions de fondateur, le gouvernement chinois détenant 1000 actions également. 

Fondée en 1913, rivale de la toute puissante Banque de l’Indochine, elle connaît une ascension foudroyante, liée à la prospérité de l’économie chinoise pendant la guerre de 1914-18. 

La banque prend le contrôle de la Société Financière des Caoutchoucs en 1919.

Bien que favorisée par le frère d'André, Philippe Berthelot, responsable de la section Asie au quai d’Orsay, la Banque s’était engagée dans des opérations à risques et dans des spéculations sur la soie, le riz et l’or, ainsi que des prêts au Gouvernement Chinois. Le retournement de la conjoncture en 1920 devait lui être fatale, en raison de la baisse des cours. 

Le 30 juin 1921 éclate un scandale avec la fermeture des guichets de la banque. Même si Philippe a convaincu le riche et influent Horace Finaly, directeur de la Banque de Paris et des Pays-bas, de renflouer la banque de son frère mais la banque n'a pu pour autant être sauvée. Philippe sera contraint de démissionner.

Les actifs de la banque sont transférés vers la Banque Franco-chinoise pour le Commerce et l'Industrie.

  • Pays Chine
  • Thème Banque-Finance
  • Décor Oui
  • Etat de conservation EF