The Chinese Government. Emprunt de l'Etat Chinois 5% de 1913 de Réorganisation (Banque de l'Indochine). 20£

158

Obligation de 20£ ou 505F - Emis par la Banque de l'Indochine, Paris 1913

Avec coupons

300,00 €
Aucune taxe

 

Authenticité garantie

 

Politique de livraison

 

Paiement sécurisé

Obligation au porteur de 20 livres sterling ou 505 francs, émis par la Banque de l'Indochine à Paris en 1913.

Le titre a 43 coupons.

Titre authentique, rédigé en quatre langues (français, anglais, allemand, russe).

Après la révolution de 1911, le gouvernement provisoire représenté par le Général Yuan Chin-Kai (Shikai) a besoin d'argent pour assurer les dépenses courantes. Le Gouvernement Impérial Chinois émet alors un emprunt de 25 millions de £ avec le concours de plusieurs banques : à Londres (Honk-Kong and Shanghai Banking Corporation, connue aujourd'hui sous l'acronyme HSBC), Paris (Banque de l'Indo-Chine), Berlin (Deutsch-Asiatische Bank), Saint-Pétersbourg (Banque Russo-Asiatique). L'emprunt est garanti par les revenus de la gabelle du sel.

En 2003 (Journal Officiel du 06/02/2003), M. Philippe Marini, alors député UMP de l'Oise, appelait l'attention de M. le Ministre de l'économie, des finances et de l'industrie sur la situation des porteurs de titres d'emprunts émis par la Chine avant 1920 (emprunts 5 % or 1902, emprunts 5 % or 1903, emprunts 4,5 % 1908, 5 % or 1911, 5 % or 1913, 5 % or chemin de fer de Lung-Haï de 1913, 5 % or 1914, etc.) dont le montant total représente en nominal plus de 400 millions de francs-or.

II souhaitait connaître les raisons pour lesquelles aucune négociation ne semblait avoir été entamée avec la République populaire de Chine pour indemniser les porteurs de ces emprunts alors que les démarches engagées avec la Fédération de Russie au sujet des " emprunts russes " avaient permis de compenser en partie les spoliations subies par les petits porteurs français. Il souhaitait savoir quelles pourraient être les modalités d'indemnisation des porteurs des titres d'emprunts émis par la Chine avant 1920 dont certains continuent à être cotés à la Bourse de Paris.

La Réponse du Ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, publiée dans le JO Sénat du 10/04/2003 - page 1245, fut la suivante :

"La question de l'indemnisation des porteurs d'emprunts émis par la Chine avant 1920 fait partie d'un dossier plus large, le contentieux franco-chinois, qui a été abordé à de très nombreuses reprises depuis les premiers contacts pris en 1977. La volonté de la France de parvenir à un accord est régulièrement rappelée aux autorités chinoises. Cependant, celles-ci ont systématiquement refusé d'engager de réelles négociations. Néanmoins, la partie chinoise a récemment accepté, de manière informelle, la proposition française de création d'un groupe d'experts au niveau technique entre les deux ministères des finances français et chinois, afin de régler définitivement la question de ce contentieux financier bilatéral. La mise sur pied de ce groupe d'experts devrait, par conséquent, pouvoir intervenir prochainement."

Vous pouvez lire les derniers articles de presse relatif à la dette chinoise :

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-08-29/trump-s-new-trade-war-weapon-might-just-be-antique-china-debt

https://www.ft.com/content/7a65b99c-e419-49da-bf47-33acb91ed4a3

158
10 Produits

Caractéristiques

Pays
Chine
Thème
Emprunts
Décor
Oui
Rareté
Oui
Etat de conservation
EF

Vous aimerez aussi...

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

20 autres produits dans la même catégorie :